• utade-smaele2

Comment cultiver la connexion à soi?

Par ce temps de confinement, beaucoup parmi nous se trouvent isolées. Non seulement parce qu’ils sont seuls chez eux, mais parfois aussi, parce que même étant confiné en famille, certains peuvent se retrouver seuls face à eux-mêmes, et peut être face à un vide intérieur…

Ceux qui sont restés en activité ont probablement du mal a arrêter de réagir aux stimulations du monde extérieur, ou de stopper un moment le flux de leurs pensées et, justement de créer des moments où ils se retrouvent avec eux-mêmes.

Au début, se retrouver face à soi-même peut nous effrayer. Mais, en apprenant à tourner notre attention vers nous-même, nous pouvons trouver un trésor : la plénitude d’être, d’exister, tout simplement ! Imaginons que notre intérieur est une belle plante dont il faut prendre soin pour qu’elle s’épanouisse encore davantage.




Comment apprendre à cultiver notre connexion à soi ?

· Accordez-vous plus régulièrement une pause

Si vous êtes en activité, arrêtez votre action toutes les deux heures, et ne faites rien pendant 30 secondes, respirez profondément et connectez-vous à votre être intérieur.

· Prenez rendez-vous avec vous-même

Réservez-vous des plages de solitude pour écouter et sentir les choses au plus profond de vous.

Que se passe-t-il quand vous faites cela ?

Noter ce que vous ressentez peut vous aider par exemple a découvrir vos inquiétudes, vos peurs. Une fois que vous avez identifié ce qui vous travaille à l’intérieur de vous, il sera plus facile d’affronter les vrais problèmes. Prenez chaque peur ou inquiétude, puis au lieu de la fuir, posez-vous la question : « Qu’est-ce que je peux faire pour ne plus avoir peur ou de ne plus m’inquiéter pour ça ? » Ainsi, vous allez pouvoir réellement trouver des solutions. Et les vieux sages disent :


« Il n’y a pas de problèmes, il n’y a que des solutions ».

C’est aussi une manière de découvrir ces vraies envies et ses vrais désirs. Notez les également, ils peuvent vous aider à devenir plus heureux.

Quelques astuces pour s’habituer à prendre des moments à soi :

o Donnez-vous rendez-vous le matin juste après le réveil ou le soir juste avant de vous coucher

o Programmez ce rendez-vous dans votre smartphone par un carillon d’horloge ou une sonnerie douce pour y penser

o Profitez des temps d’attente apparemment inutiles et des déplacements quotidiens pour faire ce retour à soi.

Le deuxième bénéfice de ces moments à soi est que vous trouverez une nouvelle qualité de présence aux autres. Vous poserez vos actes avec davantage de conscience et vous leur donnerez ainsi plus de sens.

Soyez réceptif à vos qualités intérieures, apprenez à vous aimer tel que vous êtes et laissez-vous simplement être et exister.

En observant la nature, les plantes et les animaux, vous constaterez qu’il ne se posent pas la question pourquoi ils existent et ce qu'ils doivent faire : "Un gland ne deviendra jamais une orange !" Vous pouvez faire de même en étant plus connecté à votre intérieur (voir aussi mon article : "Le coeur au centre de tout").

Les animaux sont probablement les êtres les plus connectés au moment présent. Dans le moment présent il n’y a pas de peurs et pas d’inquiétudes, toutes ces émotions viennent soit du passé, soit de nos propres projections vers le futur.

Plus vous allez cultiver ces moments de connexion à soi, plus vous apprécierais de « vivre le présent ».


Inspiré du livre : "100% lâcher-prise" de Laurence Pinsard, édition Mango

©2020 par Vivre le présent. Création www.yllog.fr - Photos https://fannyanaisd.comMentions légales

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now